EXTRAIT :

 

Il observe le soldat, photographe de l’escadron, qui filme exclusivement les cadavres des rebelles. Dès ce moment, il pense qu’il faudra que le monde soit informé de ce genre de crime. César doit absolument connaître le nom de l’officier responsable, qui a donné l’ordre de cette attaque non conventionnelle, si meurtrière. Selon lui, ce n’est pas un banal commandant d’artillerie qui a décidé de cette action.

 

De retour chez lui, il mène une discrète enquête et parvient à retrouver le commandant du bataillon qui a dirigé l’opération. Cet homme, qu’il a connu auparavant a changé, il n’est plus que l’ombre du fier Officier qu’il était. Il décide de l’inviter le lendemain au mess du centre-ville.

 

Dès leur arrivée au mess, ils s’installent dans un coin isolé. Après quelques verres de whisky, le commandant devient plus loquace. Alors, César lui raconte sa visite sur le champ de bataille, lui parle des nombreux morts qu’il a vus, asphyxiés par un produit chimique.

LE MÉPRIS DE LA VIE .

SKU : 100
18,00 €Prix